Assassin’s Creed 2 (et Forli)

Un vrai blog Geek se doit de parler de jeux video. Réparons dès à présent cet oubli.

Sorti fin 2009 (et oui, ce blog est nouveau, donc je suis en retard), Assassin’s Creed 2 est sûrement l’un des jeux les plus commentés de 2009. Depuis quelques jours, il refait parler de lui avec la sortie controversée de « La Bataille de Forli ». Controversée surtout parce qu’Ubisoft lance une politique commerciale étrange en vendant après coup des épisodes manquant de l’histoire principale (assez vicieux quand on l’écrit). Essai.

La sortie du premier Assassin’s Creed avait partagé les foules. Manque de liberté, répétitions, archaïsmes, et j’en passe. Autant le dire tout de suite, j’adore ce jeu. Pour une fois que l’on pouvait se balader tranquillement dans les plus belles villes du Bas-Moyen Age, j’étais heureux.

Je me suis donc jeté sur le deuxième volet du Crédo de l’Assassin dès sa sortie, sans même hésiter. Et la promesse était une nouvelle fois tenue, avec de nouvelles prouesses (plus de libertés, plus d’armes, plus d’action,…). J’étais heureux comme coq en pâte.

Rapidement, pour ceux qui ne seraient pas tombé sur l’un des nombreux tests de ce jeu. Vous incarnez Ezio Auditore, fils d’un riche banquier florentin de la fin du 15è siècle. Vous vous trouvez rapidement embarqué dans une histoire de complot qui vous dépasse (je dois avouer que le scenario n’est pas la plus grande réussite du jeu) et qui vous conduit à travers l’Italie de la Renaissance, pour débusquer et éliminer (le titre semblait clair sur ce point) vos ennemis de longue date. La mécanique du jeu est assez simple, avec un gameplay très efficace. Les graphismes sont somptueux, et malgré une difficulté assez faible, vous prendrez vos 15 heures de jeu pour finir l’intrigue principale. Voili Voilou.

Mais, parce qu’il y a un mais, Ubisoft nous a fait une sacré vacherie. Vous arrivez à la fin du jeu, découpé en chapitre, et vous découvrez qu’il en manque deux. Et puis vous comprenez que ce n’est pas juste une erreur de relecture. Et puis vous entendez qu’Ubisoft va vendre les dits épisodes. Eh bien quelle ne fut pas ma déception lors du premier DLC sorti la semaine dernière. D’accord, la somme est modique (320 Ms Points), mais une heure de jeu, de très médiocre qualité (cela ressemble à un mauvais beat them all), c’est très agaçant. Et ça vous change l’image d’un jeu illico. Ils devraient y penser un peu chez Ubisoft.

Au cas où, Assassin’s Creed 2 sur Xbox chez Amazon

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Jeux Video, Xbox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s