Chatroulette

Un vidéo chat, une roulette, une bière, un sexe, des seins, F9. Chatroulette c’est un peu tout cela à la fois, et un peu plus, mais pas tout le temps. En tant que retardataire geek, il fallait bien que je fasse en retard une petite note concernant le nouveau phénomène Internet (à la une de Libération ce matin tout de même).

Chatroulette, le principe est simple. Vous avez une webcam (on a tous aujourd’hui une webcam), vous vous connectez et vous vous retrouver à discuter avec un inconnu de n’importe où sur la planète. Vous pouvez chatter à l’ancienne, ou bien juste vous servir de votre micro. Pas de contrôle, pas de modération, rien. Juste des gens qui s’ennuient et qui se demandent s’il n’y a pas quelqu’un qui s’ennuie, ailleurs.

Bien évidemment, Chatroulette est déconseillé si vous souhaitez parler philosophie. Disons qu’il est plus courant de tomber sur un ado américain au fond de son lit que sur un professeur d’université. Sans compter les perversités d’un immense service de chat vidéo sans aucun contrôle. Masturbateurs et exhibitionnistes se régalent et il n’est pas rare, au gré de vos pérégrinations (et de vos Next nous y reviendrons) de tomber sur un pénis ou tout autre membre du corps humain lâchement et ostensiblement exposé.

C’est ce qui fait le sel de Chatroulette, ce qui fait qu’on appuie sur Next sans même y réfléchir. La logique est tout de même un peu perverse. Personne ne cherche vraiment à engager une conversation de long terme (cela arrive, mais c’est bien rare). On cherche des images, des provocs, des quiproquo. Et c’est très amusant. Alors, pour changer et tourner la roulette du hasard, on appuie sur Next (F9 pour les intimes). Et on quitte notre camarade éphémère pour un autre, ou pour totalement autre chose.

Peu importe ce que réserve l’avenir à Chatroulette, nous en garderons de biens belles images et de beaux canulars. Comme celui de 4chan où un brave type se fait largement bananer par une fausse image de fille à poil.

Et puis ce qui est drôle sur Chatroulette c’est de sortir du lot, de s’affirmer, de montrer qu’on est différent. Alors on poste son sexe, des drapeaux Néonazis et on enfile ses déguisements de gamins. Et la boucle est bouclée.

En définitive, Chatroulette va tuer notre productivité, mais au moins on rigolera. Et peut-être apprendrons nous définitivement que le ridicule ne tue pas.

F9

Publicités

5 Commentaires

Classé dans ma vie

5 réponses à “Chatroulette

  1. deathrawn

    Salut, je suis tout a fait d’accord avec toi

    je me suis amusé avec un collegue qui ( par le biais d’un petit logiciel ) reardait mon ecran de pc, en 1/2 heure, c’st impressionnant tout ce que l’on peux voir
    ça va de l’homme a poil jusqu’a de bon gros fake, comme l’image figée d’un homme pendu ( pas drôle )

    Le probleme avec Chat-roulette, c’est qu’il n’y a aucune modération, donc aucun contrôle sur les utilisateurs, ce qui pourrait choquer les plus jeunes, notament en decouvrant un homme nu a la cam

    • Merci pour ton commentaire.

      C’est sur que pour se développer réellement en dans le long terme, un service comme Chatourelette devra passer par des modérations, ne serait-ce que sur l’âge des gens connectés.

      De plus, les fakes et blagues sur ce genre de chat sont rarement drôles ou fins.

      En même temps, lorsque j’ai écrit cet article, je me souviens malgré tout avoir un peu rigolé sur certaines blagues.

      Et d’ailleurs, avec le recul, on a vu aussi des moments plutôt sympathiques de Chatroulette circuler. L’homme au piano qui improvise n’importe quoi pour le partenaire qui reste un peu, ou certaines blagues un peu potaches mais rigolotes (dessins amusants, histoires à plusieurs, …)

      Enfin, le service évoluera sûrement. En restant tel quel il est bien trop rudimentaire et peu contrôlé pour être utilisé par un grand nombre.

  2. fabian

    hello trop cool le site as – tu vu la demande en mariage sur chatroulettes.com ?

  3. Totalement en accord avec ton article, il y a trop de dérapages sur chatroulette et avec les sous qu’ils doivent se faire faudrait qu’ils embauchent une équipe pour faire de la modération.

  4. Ca y est il y a une modération en place sur les mots que l’on tape par contre toujours pas de modération sur la vidéo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s