Lost : Happily Ever After

Planning tenu. Malgré la fatigue et un léger manque de motivation, j’ai regardé le dernier episode de Lost en date. Desmond est de retour. Et c’est une très bonne chose.

Les fans de Lost l’ont compris depuis longtemps, Desmond est quelqu’un de spécial. Incarnant l’acharnement mais aussi l’incompréhension devant les mystères temporels de l’île, Desmond est un personnage à part dans Lost. Pas vraiment un habitant de l’île, mais pas vraiment non plus un des rescapés ou de ceux qui venaient les chercher.

Et son indéfectible amour pour Penny a longtemps été un des moteurs même de la série. Nous l’avions quitté en bien fâcheuse posture en fin de saison 5. Et nous le retrouvons dans une position non moins enviable. SPOILER ALERT.

Sur l’île

Desmond est en effet le « package » qu’a apporté Charles Widmore avec lui. A priori, il a emmené Desmond avec lui après sa rencontre avec Benjamin Linus sur la marina de Los Angeles. Et M. Widmore a visiblement une bonne idée de ce qu’il compte faire de l’Irlandais. Une superbe expérience électro-magnétique qui doit prouver le caractère exceptionnel de Desmond.

Nanard, mais important !

Sans être exploité cette semaine, le thème du sacrifice est mis en avant. A mon avis, il réserve quelques retournements pour la fin de la saison.

Dans la réalité X

Desmond a tout pour être un homme heureux. Il sort d’un voyage en première entre Sydney et Los Angeles. Il a l’allure de la réussite, et l’argent qui va avec. On apprend rapidement qu’il est homme de confiance pour Charles Widmore. Et il doit s’occuper d’une rock star hystérique, Charlie Pace.

Bien évidemment, cela n’est pas aussi simple. Et plusieurs images viennent se bousculer dans sa tête. Et surtout un nom : Penny. Il ne l’a jamais vu, ne l’a jamais rencontré, mais il lui faut maintenant venir à bout du mystère.

Ayant échoué dans sa mission – ramener Charlie Pace à un gala de charité – il va voir Mme Eloïse Widmore/Hawking. Elle est compréhensive, mais semble surtout cacher quelque chose. Pourquoi n’a-t-il pas le droit de voir la liste des invités ? Pourquoi n’est-il pas prêt ? Que sait Mme Widmore de lui ?

Mais les plus geeks d’entre nous ont surtout apprécié le retour de Daniel Faraday. Tué par la jeune Eloïse Hawking avant l’épisode de la bombe, nous l’avions un peu perdu de vue. Il est maintenant musicien (les scènes de piano reviennent en mémoire). Et il a le béguin pour une archéologue du musée, rousse et qui aime le chocolat. Il a aussi eu un flash ou une vision et rédigé un chahier très complet contenant des notes de physique. Et croit avoir fait sauter une bombe nucléaire. Etrange affaire.

Les (re)trouvailles de Desmond avec Penny sont superbes, sur les gradins du stade de Los Angeles. Et si vraiment, il était heureux après tout.

Une petite pensée pour le personnage du chauffeur qui montre l’extraordinaire gestion des seconds rôles par les créateurs de la série. Traducteur sur le cargo dans la saison 4, souffrant gravement des désordres temporels, Minkowski devient le chauffeur à l’humour gras et un poil libidineux de Desmond. Très bonne trouvaille.

La semaine prochaine, il semblerait qu’Hugo soit à l’honneur.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Lost, Saison 6, Series TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s