Lost : Everybody Loves Hugo

Un peu de délai dans la mise à jour. Mais je me rattrape avec une critique de l’épisode sur Hugo. Sentiments mitigés, mais la saga continue.

Difficile de passer après « Happily Ever After ». Mais Hugo est un personnage clé de la série. Tour à tour comique, candide et spontané. C’est le contrepoint aux histoires dramatiques des autres passagers. Un peu perdu, suivi par une malchance crasse depuis qu’il a gagné à la loterie, Hugo était toujours là pour nous ramener les pieds sur terre avec humour. Cette semaine, il change de statut. SPOILER ALERT

Dans la réalité X

Hugo ressemble extraordinairement à son alter ego de la réalité connue. Différence fondamentale : il est chanceux. Très chanceux. Après avoir gagné à la loterie, la vie lui sourit. Il possède sa chaine de restaurant, profite de la vie sans se soucier. Tout semble rouler pour lui.

Excepté qu’il n’a pas trouvé l’amour. Thème qui revient cette semaine, en lien direct avec ce qui se passait la semaine dernière pour Desmond.

Et nous savons tous qu’Hurley n’a d’yeux que pour Libby (incarnée par la belle Cynthia Watros qui était absolument géniale dans le Drew Carey Show). Cette romance se passe à merveille et je dois avouer que toute cette partie laissait planer une telle tendresse que, malgré mon cynisme habituel, j’étais conquis. De grosses ficelles, mais un Jorge Garcia qui joue à la perfection et une belle histoire.

Le reste du flash alternatif est pour le coup nettement moins passionnant. Desmond sert de moteur maintenant à l’intrigue. Bien que je l’aime, espérons qu’il ne soit pas cantonné à cela jusqu’à la fin. Et la scène devant le lycée était très moyenne, peu compréhensible, et peu intéressante.

Sur l’île de Lost

C’est selon moi là que l’épisode péchait réellement. Le déroulement des événements sur l’île a un côté de plus en plus nanard qui m’inquiète. Va-t-on oui ou non avancer un peu l’intrigue sur l’île. Le sentiment d’endormissement est de plus en plus présent.

Tout d’abord Ilana et la dynamite. Alors que la blague avait déjà été faite dans la saison 1, avec ce cher Arzt. Et ce qui était drôle il y a six saisons, l’est nettement moins aujourd’hui.

L’engueulade qui se poursuit pour savoir qui fait quoi pourquoi. On se demande si cela va un peu avancer. Surtout que faire sauter l’avion à la dynamite n’est clairement pas ni la seule ni la meilleure solution. Il en existe beaucoup d’autres (le C4 des Autres, la destruction par le feu, la destruction des commandes, …) et cela ralentit fortement le rythme.

Pour finir sur les côtés nanard de l’épisode, les fantômes de l’île. La réponse est cohérente. Mais elle est incomplète et très mal amenée. Enfin, les retrouvailles entre les deux groupes m’ont semblé hyper ridicules.

En espérant que les événements sur l’île s’améliore. On tient le bon bout, et tout le reste tient ses promesses.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Lost, Saison 6, Series TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s